Peut-on compter sur les Hommes?

  • Qu’entend-t-on par les hommes ?

    • Définition de l’homme : être appartenant à l’espèce animale la plus évoluée de notre planète.
    • Définition des hommes : les hommes s’entendent de la communauté, de la société, voire de l’Humanité.
  • Qu’entend-t-on par compter ?

    • D’instinct, cela fait référence à la solidarité
    • Si on élargit le sujet, il faudrait savoir si l’homme agit toujours dans l’intérêt de la communauté des hommes, et donc de la société.

Nous pouvons, en effet compter sur les hommes :

–      Par rapport à la liberté : cette liberté a été gagnée par l’homme (en France : Révolution française), mais dans le respect de celle des autres hommes. Conclusion : nous pouvons, et même devons compter sur les hommes pour préserver la communauté, qui se base sur un précepte de la liberté de chacun dans le respect de celui des autres.

–      Par rapport à l’égalité : les hommes ont su mettre en place un système prohibant diverses formes d’inégalités :

  • sanctions des discriminations, du racisme, de l’homophobie, etc.
  • lutte contre l’exclusion à solidarité (à développer : au travers les associations, au travers la citoyenneté, au travers les aides sociales avec la création de la sécurité). Conclusion : égalité assurée par les hommes.

–      Par rapport à la raison : la raison est le propre de l’homme. C’est une caractéristique de ce dernier. A ce point que l’on considère l’homme comme partie intégrante de l’Humanité : ce qui amène à dire que l’on peut compter sur les hommes, car en tant qu’homme, tout homme est mon semblable

  • je développerai le concept de la fraternité religieuse
  • je développerais aussi le concept d’humanité, qui a amené l’homme a érigé des droits et des devoirs à l’Homme avec un grand H au sens de l’humanité. Sur l’humanité :
  • développer quelques valeurs universelles (vie, sûreté, propriété, égalité, ….)
  • manifestations de cette universalité : jeux olympiques, mondialisation, communauté internationale ….

–       Par rapport à la technique : développement des sciences au service de l’homme :

  • Recherches génétiques (cf. le généton), vaccins, etc.…
  • Amélioration de la qualité de vie (électroménager, aménagement des habitations pour les personnes handicapées, …)

Néanmoins, certaines nuances peuvent être apportées à ces précédents développements :

–       Par rapport à la liberté : nous sommes dans une société qui tend à faire la part belle aux individualités à individualisme.

–       Par rapport à l’égalité : la solidarité, utilisée pour lutter contre les inégalités entre les hommes, n’est parfois que relative :

  • Désaffection des associations
  • Crise de la citoyenneté à travers le refus du traité européen, crise des banlieues qui a laissé transparaître des difficultés spécifiques aux banlieues, manque de confiance envers les politiques (fort taux d’abstention)  etc. …
  • Méfaits de la mondialisation, inégalité Sud/Nord, certaines questions sont aujourd’hui encore sous traitées (la sécheresse en Afrique).

–      Par rapport à la raison : on part encore sur le principe que la raison est le propre de l’Homme. Or à cf. les différents évènements du XXè siècle (GM, Shoah, déportations, ….) nous démontrent le contraire).

–      Par rapport à la technique : le problème d’un détournement des finalités de la science est aujourd’hui nettement soulevé (clonage, trafic d’organes, etc.) . La science devait servir les hommes, il sert beaucoup plus les grands industriels. la prise de conscience de cet état de fait est donc établie par le développement d’une morale des affaires.

Commentaires

Laissez un commentaire

CONTACTEZ NOUS

Nous ne sommes pas autour de ce moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email et nous allons revenir à vous, dès que possible.

En cours...

© 2012 - 2018 Le Juriste Club | le site de savoir juridique

ou

Connectez-vous avec vos identifiants

ou    

Mot de passe oublié ?